Le Blairal ne mâche pas ses mots

3 minutes de lecture palpitante

Amis lecteurs du Blairal l’heure de la révolte a sonné! On nous ment, on nous trompe. Que dis-je?! On se joue de nous!! Certaines personnes mal intentionnées profitent du fait que notre attention soit focalisée sur les terribles évènements qui frappent actuellement le Japon afin de nous manipuler, de nous leurrer! Je dirai même plus, afin de nous trahir, de nous enc…heuu de nous duper! On nous cache des choses!! Je tiens à prévenir les plus sensibles d’entre vous que ce qui suit risque de vous mettre en colère, peut-être même de vous faire pleurer. Et dans tous les cas vous rejoindrez le mouvement contestataire.
Vous êtes prêts?

 

Malabar change de mascotte!!!

Après 42 ans de rumination (pas la peine de vérifier dans le dico, le mot existe) nous pouvons faire nos adieux au blond et sportif M. Malabar. La raison officielle est qu’il ne touche plus le cœur de cible de la marque : les 10-14 ans (peut-être que s’il avait été prêtre…) L’entreprise lui a donc trouvé un successeur félin (avec une tête de drogué) dénommé Mabulle.

  • « Mais pourquoi un chat? » Très bonne question (merci moi-même) et bien il se trouve que nos amis publicitaires ont décrété que les animaux c’est vachement plus vendeur que les jeunesses hitlérie..heuu que les grands blonds costauds. Et l’animal en tête de liste des animaux mignons, sympas, cools….c’est le chat.
  • « Mais pourquoi un chat avec des lunettes de soleil, et une cravate jaune? » Très bonne question (encore merci moi-même) mais là par contre je n’ai aucune réponse qui ne fasse pas d’allusion au fait que chez Malabar on ne fume pas que du chewing-gum .

Au passage, si les marketeux (pas la peine de vérifier dans le dico, le mot n’existe pas) de Malabar pouvaient voir un tout petit peu dans le futur, ils constateraient que le chat finira par léguer sa place au blairal.
(Les slogans sont d’ailleurs déjà prêts : »Panne de blagues à deux balles? Il y a le Blairal! », « Si t’as pas le moral, il y a le Blairal! », « Désordre intestinal? il y a le Blairal! »)
Je souhaite bien du courage à Malabar pour trouver des rimes en « ule ».

Pour finir vous pourrez lire ici l’histoire qui explique d’où vient Mabulle (« le chat qui rit quand on l’émascule »), mais je tiens à vous prévenir tout de suite : ça dégouline de niaiseries et ça pue le truc torché en deux deux par un mec (drogué) dont ni l’écriture ni l’imagination ne sont le métier. (oui exactement comme le contenu de ce site)